Partagez

⊱ La vie en 78

Aller en bas
AuteurMessage
Admin ❖ prends garde !
Emerald
❖ PSEUDO : emerald eyes.
❖ MIROIR : snakes and death.
❖ CRÉDITS : soeurs d'armes
❖ HIBOUX : 79

⊱ La vie en 78 Empty
MessageSujet: ⊱ La vie en 78 ⊱ La vie en 78 EmptyDim 13 Jan - 18:45


Informations supplémentaires
there's nothing more deadly than slow growing fear

Sang-impurs. Avec les Mangemorts au pouvoir, les nés-moldus et sang-mêlés sont devenus des cibles de la société. Tous voient leurs droits réduits, à des niveaux différents cependant.
Les sang-mêlés n'ont plus la possibilité d'exercer des fonctions incluant des responsabilités au Ministère, et ont systématiquement un supérieur au sang-pur, auquel ils doivent obéir s'ils veulent garder leur poste au Ministère. Bien évidement, la classe sociale des familles mêlées ainsi que leur comportement face aux sang-purs et leur avis sur la cause du Lord leur permet d'acquérir plus ou moins de privilèges qui, pour certains, leur permettent de vivre une vie presque semblable à celle d'un sang-pur. Avec le pouvoir et la dignité en moins. La soumission en plus. Hormis les possibilités professionnelles réduites, les sang-mêlés n'ont pas énormément d'autres restrictions. Leurs enfants peuvent toujours aller à Poudlard, à la condition que ces derniers ne partagent pas les mêmes dortoirs que les sang-purs, et ne puissent pas assister à certaines matières "d'élite" comme l'apprentissage de l'occlumancie ou de la magie noire, récemment ajoutées au programme sous les ordres de Voldemort. Ils peuvent toujours avoir un compte à Gringotts, certains sont même très riches, issus de familles de commerçants depuis de nombreuses générations. Un impôt sur le sang a cependant été instauré, cet argent revenant au Ministère. Il est censé être plus ou moins important selon les revenus du ménage, cependant en réalité, les écarts entre l'impôt des mêlés les plus pauvres et l'impôt des mêlés les plus riches n'est pas équitable. Certains, qui côtoient plus ou moins les sang-purs pour différentes raisons (admiration, hypocrisie, travail, recherche de sécurité...), arrivent même à réduire leur impôt en échange de quelques services. Pour les plus pauvres qui n'ont pas la chance de pouvoir approcher les sang-purs (ils ne sont vus que comme des rats qui longent les trottoirs, aux yeux de cette communauté à l'hémoglobine en or), l'impôt en a ruiné la plupart.
Quant aux nés-moldus, on parle aujourd'hui plus de leur survie que de leur vie. Suite à de nombreux massacres avant que les Mangemorts prennent officiellement le pouvoir et que l'Ordre soit réduit à néant, beaucoup ont pris la fuite et se sont réfugiés dans des pays voisins qui leur offraient asile et sécurité (notamment la France, la Belgique). Certains ont essayé, avec plus ou moins de réussite, de retourner à leur vie moldue (les Mangemorts en ont retrouvé la plupart). D'autres n'ont pas eu d'autres choix que de se cacher, priant pour qu'on ne les attrape pas, dans leur fuite éternelle. Des Rafles ont été instaurées par le Ministère depuis que Voldemort est au pouvoir. Au delà de ça, tout sorcier qui livre un né-moldu au département de la justice se voit récompenser en argent, surtout s'il s'agit d'un mêlé. Le sort qui leur est réservé est terrible : leur vie ne leur appartient plus. Leurs objets magiques leur sont retirés, ils ne sont plus considérés comme des sorciers. On leur tatoue un petit serpent (bien différent de celui des Mangemorts, celui-ci semble bien faible et inoffensif) au niveau de l'intérieur du poignet, afin de pouvoir les distinguer une fois qu'ils ont été attrapés par les Rafleurs. Un des bras droit du Lord est chargé d'enseigner ce sort très puissant aux Rafleurs, relevant de la magie noire, et qui est un sort très douloureux pour la victime. Ils sont entassés à Tinworth, persécutés par les Rafleurs qui n'ont aucune restriction ou interdiction sur les souffrances qu'ils peuvent leur faire subir. Certains en crèvent et ils sont jetés à la mer. Parfois, lorsque les sang-purs sont d'humeur joueuse, ils ont la possibilité d'en garder un ou deux (voire plus si l'envie leur prend) à leur côtés, les réduisant au statut d'esclave. La solidarité est rarement présente entre les nés-moldus, ni même entre les sang-impurs ; tout le monde tente de sauver sa peau, quitte à sacrifier celle des autres. Bien évidement, les enfants nés-moldus ne sont pas acceptés à Poudlard, et de ce fait, ils restent dans leur monde moldu (pour la plupart...). Pour les enfants nés-moldus n'ayant pas terminé leur scolarité lors de la prise de pouvoir de Voldemort, ils sont désormais considérés comme des elfes de maison, logeant dans les catacombes de l'école et ayant pour obligation d'effectuer les pires tâches pour assurer le confort des autres élèves : cuisine, ménage...

Créatures magiques. Sous le régime de Voldemort, il n'existe évidement pas de droit des créatures magiques. Ces dernières sont même particulièrement exploitées, sans beaucoup de respect et empathie. Qu'il s'agisse d'hippogriffes, de centaures, d'elfes de maison, de hiboux, ou même de dragons, les créatures magiques sont sous-estimées, parfois considérées comme des accessoires de l'homme. Certaines espèces sont tout de même plus impressionnantes et plus utiles que d'autres, comme les dragons ou les gobelins, et sont donc un peu plus considérées que les autres. Mais par exemple, il existe tout un business autour de la fourrure de Niffleur afin d'en faire des manteaux, accessoires pour cape, foulards... Une grande mode actuellement, qui mène malheureusement au massacre d'un grand nombre de Niffleurs. Cette barbarie envers les animaux magiques en indigne plus d'un, mais aujourd'hui, l'ambiance n'est pas à la contestation....

Particularités magiques. Les facultés magiques apportent un pouvoir qui n'est pas donné à tout le monde. Certaines s'acquièrent par apprentissage, d'autres par naissance, ou circonstances. Occlumens, légilimens. Deux termes devenus très courants dans la société sang-pur, puisqu'il est presque devenu une formalité de suivre des cours pour devenir au moins un des deux, suivant l'exemple de Voldemort. Ce sont sûrement les deux seules particularités qui ont une bonne image. Loup-garou, vélane, voyant, animagus, métamorphomage, autant de facultés qui sont considérées aujourd'hui comme des défauts, voire des dangers. Beaucoup essayent de se cacher, même si Voldemort n'a pas encore complètement éteint leur liberté. Les loup-garous, associés inévitablement à Voldemort par le biais de Greyback, sont tolérés, bien que très craints et très surveillés. Les autres sont vus comme des fauteurs de trouble, et si Voldemort tente de les décrédibiliser, il sait très bien qu'ils possèdent une force qu'il ne peut pas contrôler. C'est pourquoi une des tâches secrètes des Aurors aujourd'hui est de surveiller plus ou moins de près ces sorciers spéciaux.

Criminalité, marché noir, trafics. Depuis que Voldemort est au pouvoir, la criminalité n'a cessé d'augmenter. Si autrefois, le travail des Aurors consistait justement à arrêter les trafiquants et autres délinquants, voire criminels, aujourd'hui, ils n'ont plus du tout la même fonction, ayant pour principale mission de traquer ceux qui s'opposent au système en place. Du pain béni pour les criminels qui exercent sans se soucier de la justice. De nombreux gangs ont vu le jour, en plus des petits trafiquants autonomes. Cependant, tous se sont faits écraser par celui de l'Acromentule (cf annexe Acromentule). La Reine des Araignées est devenue une incontournable dans les trafics en tout genre. Pour certains établissements, tels que la maison close sur l'Allée des Embrumes, les ventes d'elfes de maison sur le chemin de Traverse ou les combines des artisans pour vendre plus ou moins en douce des objets ou ingrédients interdits, les Mangemorts ne sont même pas au courant qu'une partie des bénéfices lui reviennent et qu'elle les gère d'une main de fer à distance. En revanche, les trafics de baguettes, de potions et autres objets magiques envers les sang-impurs voire même la Fraternité se font de manière beaucoup moins directe. Dans le plus grand des secrets, l'Araignée a des contacts avec Marcus Goldstein, leader des Rubis. Cependant, pour les fugitifs isolés, il est beaucoup plus compliqué pour eux de se procurer les éléments essentiels à un sorcier pour se défendre. C'est là que toutes les petites araignées interviennent. Un réseau d'espions impressionnant ; il est impossible que le moindre détail de ce qui se passe dans le monde magique échappe à Belvina. Les araignées viennent parfois en aide à ceux dont ils pensent être dans le besoin. Comme venus de nul part. Mais l'illusion est bien trompeuse, bien trop belle pour être vraie ; on ne se sort jamais aussi facilement d'une dette envers l'Araignée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://emerald-eyes.forumactif.org
⊱ La vie en 78
Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EMERALD EYES :: avada kedavra :: Les vieux grimoires perdues :: Les annexes-
Sauter vers: